canardbleu
Accueil > Menguy Guéguen (Kan ha diskan) > Menguy Guéguen (Kan ha diskan)

Menguy Guéguen (Kan ha diskan)

Depuis leur rencontre en 1998, Jean Menguy et Maurice Guéguen cultivent sur scène la nécessaire complicité entre compères de kan ha diskan. Bien connus de tous les passionnés de festoù noz, ils sont soucieux de respecter le style et l’esprit de l’une des plus anciennes traditions orales de Basse Bretagne. Mais ils savent aussi varier leur répertoire selon l’attente des danseurs.

Le Kan ar Bobl, c’est le grand concours de chant et de musique bretons. Une référence. Cette année, Menguy-Guéguen obtiennent le 2ème prix au Kan ar Bobl, le 17 avril dernier à Pontivy. On les voit ci-dessous pendant leur prestation, et à la remise de sprix, avec les chanteurs Riou-Pétillon 2ème ex-aequo.

Articles de cette rubrique


Barzh un enez e-kreiz ar mor (Des textes et des chansons)

Barzh un enez e-kreiz ar mor Bal fisel "J’ai mis ma poule à engraisser dans une île au milieu de la mer. Elle a fait dix-sept oeufs et dix-huit poussins." Ma poule est montée tout en haut de l’arbre. Comment la ferai-je descendre ? Je jetterai à manger par terre, je l’appellerai "piti piti"." (...)


An durzhunell (Des textes et des chansons)

An durzhunell Suite Kef Les tourterelles ("turzhunell") sont fidèles en amour. Elles font une excellent allégorie des amours humaines romantiques. La tourterelle de cette chanson a vu périr son âme soeur. Elle se laisse mourir, tout en dialoguant avec un chasseur : "Je ne mourrai pas contente si (...)


Trist eo din ma flanedenn (Des textes et des chansons)

Trist eo din ma flanedenn Bal plin "Triste est mon sort" dit le titre de cette chanson. En fait un gros chagrin d’amour, une rupture, et des souvenirs douloureux. Classique sous tous les cieux et dans toutes les langues. Trist eo din ma flanedenn ay on skuizh o ouelañ E-kreizh ma brasañ anken (...)


Studioù un den yaouank (Des textes et des chansons)

Studioù un den yaouank C’est en 1998 que Jean Menguy a écrit ces vers autobiographiques : l’histoire de ses études, de la communale de Saint-Clet à son premier emploi de prof à Cherbourg, en passant par le lycée de Saint-Brieuc et la fac de Brest... Me a oa ur paotr bihan ganet e Sant-Kleve Ha kaset (...)


Plac’h an Dreinded (Des textes et des chansons)

Plac’h an Dreinded Dañs plin La maman de Jean Menguy est originaire du hameau de la Trinité ("an Dreinded"), dans la commune de Saint-Clet (Sant-Kleve). Elle a travaillé dans un moulin pour le rouissage du lin, puis a émigré à Châteaubriand faute de travail sur place, puis a traversé seule la guerre (...)


P’edon war ’r pont an Naoned (Des textes et des chansons)

P’edon war ’r pont an Naoned Rond de Landeda Sur le pont de Nantes... il s’en passe bien des choses. Cette fois-ci, un jeune homme plonge trois fois pour chercher l’anneau d’or perdu par une jeune fille. Il se noie, le pauvre. Son père pleure, bien entendu, car c’est son troisième fils qui vient de (...)


Ar c’hallez vihan (Des textes et des chansons)

Ar c’hallez vihan Un texte très connu, de l’époque où les filles séduites devenaient vite des filles perdues. Ici, c’est une bergère, une Française est-il précisé, amoureuse d’un jeune officier, qui en profite, le malotru. Mais il refuse de l’épouser : "Mes parents sont des nobles, il ne consentiront pas (...)


An arzh Pleuzal (Des textes et des chansons)

An arzh Pleuzal Tamm kreiz gavotte, bal plin Texte écrit par Jean Menguy (1998), sur le thème de l’ours de Ploézal. Un jeune garçon, puis d’autres témoins avaient déclaré avoir vu un ours dans cette commune du Trégor. D’où d’intenses recherches... jusqu’au jour où l’auteur du canular s’est dénoncé, à la (...)


Ar wreg ar botaouer koad (Des textes et des chansons)

Ar wreg ar botaouer koad Bal fisel Dans son logis de paille, un peu pourrave, la femme du sabotier n’est pas vernie. Son mari est vraiment un miséreux : "Tais-toi, Perrine, tu ne manqueras pas de bois, mais de farine, je ne dis pas". Mais elle a du tempérament : "S’il manque de l’eau, j’irai en (...)


Tri mordead (Des textes et des chansons)

Tri mordead Gavotte de Lannilis Une variante de la chanson popularisée par Alan Stivell ("Tri martolod"). Les trois matelots dont il est question dans cette version s’échouent sur la côte anglaise. Peut-être ému par son sort précaire, l’un deux se souvient de sa douce restée au pays, avec laquelle il (...)


Accueil | | | | icone statistiques visites | info visites 45254

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Menguy Guéguen (Kan ha diskan)   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0