canardbleu

Répertoire Canard Bleu

Voici les chansons interprétées par Canard Bleu, avec de ci de là, quelques explications…


Les abeilles

Paroles de M. André, M. François / musique de Gaby Wagenheim et Etienne Lorin, interprété par Bourvil (1965)


Accordéon

Paroles et musique : Serge Gainsbourg (1962)

Interprété par Juliette Gréco


A l’enseigne de la fille sans cœur

Paroles et musique de Jean Villard (1951)

Interprété par Edith Piaf


Les amants d’un jour

Paroles : Claude Delécluse et Michèle Senlis, musique : Marguerite Monnot,

Enregistré par Edith Piaf le 8 février 1956

Maurice Guéguen interprète cette chanson en français, mais aussi en breton, sur une traduction de Jean Menguy, son compère de kan ha diskan. Une curiosité !


Amsterdam

1964
Paroles : Jacques Brel
Musique : Jacques Brel, d’après la mélodie « Greensleeves


Aragon et Castille

Paroles et musique : Boby Lapointe, Étienne Lorin, 1960

Ecouter : http://canardbleu.fr/noel/IMG/mp3/0...


Boum !

Paroles et musique : Charles Trenet (1938)


Brave Margot

Georges Brassens, 1952


Ar brezel pevarzeg

Une complainte poignante, en langue bretonne, qui décrit la mobilisation en Basse Cornouaille : les paysans sont aux champs quand ils entendent le tocsin. Où le feu a-t-il pris ? C’est un feu terrible, que l’on n’éteint pas avec l’eau de la rivière, et qui ne laisse derrière lui que des cendres. Le maître doit partir à Quimper vêtir le « pantalon rouge ». Il console et encourage sa femme et ses enfants. Il sera revenu à Noël, dit-il. Mais les fêtes passent, et le printemps. Il ne reviendra pas. Il ne fauchera plus ses champs. C’est sa jeunesse qui a été fauchée, là-bas, dans les champs étrangers…

Elle était chantée par le regretté Jean-Yves Leroux, de Plouyé, à côté de Carhaix.

Elle complète dans le répertoire d’autres chansons qui n’aiment pas la guerre, comme « la Butte Rouge » et « la chanson de Craonne »…


La Butte Rouge

« La Butte Rouge » est une chanson de Montéhus sur une musique de Georges Krier. Écrite en 1919 après la Première Guerre mondiale. Chanson anti-guerre par excellence - en effet, il s’agit de "La butte Bapaume" (lieu-dit non habité dans les environs de Berzieux) : triste épisode de la Bataille de la Somme - on l’identifie souvent à toutes les répressions anti-ouvrières.

Ecouter : http://canardbleu.fr/noel/IMG/mp3/0...


Ca fait peur aux oiseaux

Poème de Galoppe d’Onquaire (« La Ballade de l’Oiseleur », 1864), mis en musique par Paul Bernard en 1888.

Interprété par Marie Dubas (1928) , Marc Ogeret (1958), Hugues Aufray et Pascale Audret (1968), Bertrand Gosselin (Québec)

Ecouter : http://canardbleu.fr/noel/IMG/mp3/0...


C’est un mauvais garçon

Paroles de Jean Boyer, musique de G. van Parys

Chanson tirée du film « Un mauvais garçon » (Jean Boyer, Raoul Ploquin, 1936)

Enregistré par Henri Garat (1936), Damia, Renaud…

Ecouter : http://canardbleu.fr/noel/IMG/mp3/0...


Ce n’est rien

Paroles : Etienne Roda-Gil - musique : Julien Clerc - Interprète : Julien Clerc (1971)


Le chaland qui passe

Paroles de André de Badet et d’Ennio Neri, musique d’Ennio Neri et de Cesare Andrea Bixio, Interprété par Lys Gauty (1933)


La chanson de Craonne

La chanson de Craonne est une chanson anonyme écrite en 1917. Elle a été écrite à partir de l’air de Bonsoir M’amour (Charles Sablon), chantée par Emma Liebel.

Elle fut chantée par les soldats qui se sont mutinés (dans plus de soixante des cent divisions de l’armée française) après l’offensive très meurtrière et militairement désastreuse du général Nivelle au Chemin des Dames.

La chanson de Craonne a été interdite en France jusqu’en 1974, date à laquelle Valéry Giscard d’Estaing en a autorisé la diffusion sur les ondes.


Chanson sans calcium

Paroles de Jean-Claude Massoulier, musique de Maurice Blanchot, interprété par les Frères Jacques (1960)


La chasse aux papillons

1952
Paroles et musique : Georges Brassens


Clodi Clodo

Paroles, musique, interprétation : Claude Nougaro (2006)


Les comédiens

Paroles : Jacques Plante – musique : Charles Aznavour (1962)


Comme de bien entendu

Paroles : Jean Boyer. Musique : Georges Van Parys


La Complainte de la Butte

La Complainte de la Butte est une célèbre chanson française écrite par Jean Renoir, pour les paroles, et Georges Van Parys, pour la musique, pour le film de Jean Renoir, French Cancan de 1955. Après Cora Vaucaire, La Complainte de la Butte a été interprétée par André Claveau, Patachou (1955), Mouloudji (1955), Francis Lemarque (1988), le duo Patrick Bruel / Francis Cabrel (2002). On l’entend dans le film Moulin Rouge ! (2001), interprétée par Rufus Wainwright.

Sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=09h...


Débit de l’eau débit de lait

Paroles et Musique : Charles Trenet (1943)


Le Dénicheur

Paroles : Gilbert et Léon Agel, musique : Léo Daniderff, 1912


Elle était souriante

Paroles de Pierre Mac Orlan, musique de Marceau Verschueren


Elle vendait des petits gâteaux

Paroles : J. Bertet, musique : Vincent Scotto (1919)

Interprété par Félix Mayol (France), Barbara…


Embrouille minet

Boby Lapointe, 1961


Emmenez-moi

Paroles de Charles Aznavour, musique de Georges Garvarentz (1967)


Les enfants du Pirée

Chanson grecque de Mános Hadjidákis composée pour le film "Jamais le dimanche" (Jules Dassin 1960). Paroles française de Lacques Larue.

Interprété par Melina Mercouri, Dalida, Pink Martini, Ginette Ravel (Québec)


Fanny de Lanninon

Paroles : Pierre Mac Orlan, musique : V. Marceau (1953)


Félicie aussi...

Paroles : Albert Willemetz, C.L.Pothier, musique : C.Oberfeld (1939)

Interprété par Fernandel


La femme du roulier

Paroles et Musique : chanson traditionnelle du Berry

Interprètes : Aristide Bruant, André Maréchal (1898), Charlus (1902), Jehan Brocard (1925), Marie Dubas (1929), Les Frères Jacques (1945), Colette Renard (1958), Mouloudji (1975), Michèle Bernard et Michel Grange (1977), Caroline Clerc (1980), Perette Souplex (1982), Maluzerne (1984)

Note : recueillie vers 1850 par Charles Augustin Sainte-Beuve. Il existe de nombreuses variantes


Les feuilles mortes

Paroles : Jacques Prévert, musique : Joseph Kosma (1945)

Interprété par Cora Vaucaire, Marianne Oswald, Yves Montand, Juliette Gréco


Les filles du bord de mer

Salvatore Adamo (1964)


La foule

Paroles (« Amore de mis amores ») : Enrique Dizeo Adaptation française : Michel Rivgauche. Musique : Angel Cabral (1953) Interprètes : Armand Mestral (1958), Paco (en espagnol 1988), Edith Piaf


Framboise

Boby Lapointe, 1960


Frédo

Paroles de Bernard Dimey, musique de Hubert. Degex, interprété par les Frères Jacques (1973)


La gadoue

1965
Paroles et musique : Serge Gainsbourg
Interprète : Petula Clark


Un gamin de Paris

Paroles : Mick Micheyl, musique : Adrien Marès (1951)


Gloire au Dix-Septième

Chanson écrite en l’honneur des appelés du régiment du 17ème de ligne, qui refusèrent de tirer sur la foule le 21 juin 1907. Les paroles sont de Gaston Montéhus.(né le 9 juillet 1872, à Paris). D’abord socialiste modéré, il devient ensuite, vers 1906, un antimilitariste proche des positions de Gustave Hervé et de son journal « La Guerre Sociale ». Mais dès qu’éclate la guerre, en 1914, il suit le virage de « l’union sacrée » et du patriotisme. Franc-maçon, membre de la S.F.I.O, il obtient la légion d’honneur en 1947 et meurt en décembre 1952).

Musique de Raoul Chantegrelet et Pierre Doubis


Le grand métingue du Métropolitain

Paroles de Mac-Nab Musique de Camille Baron (1880) Mac-Nab, chansonnier plutôt conservateur, se moquait à travers cette chanson des ouvriers et de la montée du syndicalisme. Il ne s’est jamais pris lui même très au sérieux, et c’est plutôt un hommage posthume que lui ont fait les syndicalistes en adoptant cette chanson sans arrière-pensées. C’est devenu un des classiques du répertoire ouvrier du début du XXeme siècle. Le métropolitain dont il est question ici est probablement une salle lilloise affectée à la vie associative et aux grandes réunions publiques ou syndicales. Émile Basly est un ancien mineur devenu député. Zéphirin Camélinat était ouvrier graveur nommé directeur de la Monnaie sous la commune, exilé après la semaine sanglante et finalement élu député en 1885.


Greensleeves

Greensleeves est une chanson anglaise traditionnelle écrite en l’honneur d’une « dame aux manches vertes » (de green : « vert » et sleeve : « manche »).

D’après une légende populaire, elle aurait été composée par le roi Henri VIII (1491-1547) en l’honneur d’Anne Boleyn (1501 ou 1507-1536). Elle a probablement circulé sous forme de manuscrit, c’est-à-dire de « copie manuscrite », comme la plupart des musiques populaires de cette époque, bien avant d’être finalement imprimée. La première version reconnue est de 1580, sous le titre de « A New Northern Ditty of the Lady Greene Sleeves », sans qu’aucune copie de cette impression n’ait survécu, si bien que l’on ne sait pas qui a composé ce morceau.


La guinguette a fermé ses volets

Paroles de Georges Swingek, musique de Léon Montagné, interprété par Damia (1935)


L’Hirondelle du faubourg

Paroles et musique : Ferdinand-Louis Bénech, Ernest Dumont (1912)

Interprété par Lina Margy, Georgette Plana


L’homme à la moto

Créée à l’Olympia en 1956 par Édith Piaf, L’Homme à la moto est une adaptation du rock américain « Black Denim Trousers and Motorcycle Boots » de Jerry Leiber & Mike Stoller, connus pour leur travail avec Elvis Presley. Paroles françaises de Jean Dréjac.

Interprété par Edith Piaf, Nicoletta, Vince Taylor, Catherine Ribeiro, Djemila, Michèle Torr, Juliette et Fanny, Florent Pagny, Brigitte Fontaine…


La Java des Bombes Atomiques

Paroles de Boris Vian, musique de Alain Goraguer (1955)


La javanaise

Serge Gainsbourg (1963) – interprété par Juliette Gréco, Serge Gainsbourg…


Je chante

Paroles et Musique : Charles Trenet (1937)


Je ne suis pas bien portant

(J’ai la rate qui s’dilate)

Paroles de Géo Koger, musique de Vincent Scotto (1932), interprété par Gaston Ouvrard,


Les joyeux bouchers

Boris Vian, 1954


Lily

Pierre Perret (1977)


Loguivy-de-la-Mer

François Budet (1968)


Madame Mado m’a dit

Paroles de Michel Muller, musique de Boby Lapointe(1970)


Les mains d’or

Paroles et musique de Bernard Lavilliers (2001)


La Maman des poissons

Boby Lapointe, 1969


Maman Papa

Composée au camp de Basdorf en 1943 et jamais interprétée sur scène, cette chanson magnifique fut la première véritable composition du grand Georges...

Interprété par Georges Brassens et Patachou


Ma môme

Paroles : Pierre Frachet, musique : Jean Ferrat (1960)

Le premier grand succès de par Jean Ferrat


Marcelle

Boby Lapointe (1960)


Marie Jeanne Gabrielle

Paroles et musique : Louis CAPART


Mon amant de Saint-Jean

Mon amant de Saint-Jean est une chanson d’amour française (valse musette) de 1942 qui connut un immense succès. Les paroles sont de Léon Agel et la musique d’Émile Carrara. La chanson fut interprétée par Lucienne Delyle et reprise plus tard par Charles Trenet. En 1980 François Truffaut l’a utilisée dans son film Le dernier métro.

Sur youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=1MU...


Mon pote le gitan

1954
Paroles : Jacques Verrières, - musique : Marc Heyral
Interprète : Mouloudji


La montagne

Chanson de 1964, inspirée à Jean Ferrat par la commune d’Antraigues-sur-Volane (près de Vals-les-Bains) en Ardèche, où il réside.


Nini Peau d’Chien

Paroles et musique : Aristide Bruant (1909 ou 1910)

Interprété par Aristide Bruant

Ecouter : http://canardbleu.fr/noel/IMG/mp3/0...


Non rien de rien

Paroles Michel Vaucaire – Musique : Charles Dumont – Interprète : Edith Piaf (1956)


On n’est pas là pour se faire engueuler

Paroles : Boris Vian (1954), musique : Jimmy Walter.


Où est-il donc ?

Paroles : A. Decaye, Lucien Carol. Musique : Vincent Scotto (1926) Interprète : Fréhel


Où sont tous mes amants ?

Paroles et musique : Charlys, Maurice Vandair (1935) Chanté par Fréhel


Padam padam

Paroles : Henri Contet – musique : Norbert Glanzberg – interprété par Edith Piaf (1951)


La Paimpolaise

Musique de Emile Feautrier, paroles de Théodore Botrel (1895)


Paris ma rose

Paroles : Henri Gougaud - Musique : José Cana, Henri Gougaud (1964) – Interprètes : Marc Ogeret, Serge Reggiani


Parlez-moi d’amour

Paroles et musique : Jean Lenoir (1924) – Interprète : Lucienne Boyer (1930)


Les passantes

Paroles : Antoine Pol – musique : Georges Brassens (1972)


La Paysanne

Paroles : Gaston Couté – Musique – Gérard Pierron


Le p’tit bal perdu

Paroles de Robert Nyel, musique de Gaby Verlor, Interprété par Bourvil (1964)


Le p’tit bonheur

Félix Leclerc (1951)

Ecouter : http://canardbleu.fr/noel/IMG/mp3/0...


Les p’tits papiers

Paroles et musique : Serge Gainsbourg (1965), interprété par Régine


La plus bath des javas

Paroles de Georgius - Musique de Trémolo, 1925


Le poisson Fa

Boby Lapointe, 1960


Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

Jacques Brel (1977)


Pour une amourette

Auteur-compositeur-interprète : Leny Escudero (1962)


Prière à Marie

Poème de Francis Jammes, musique de Georges Brassens


Quand Madelon

Paroles de Louis Bousquet - Musique de Camille Robert - Chanson créée par Bach - 1914


Quand on s’promène au bord de l’eau

Paroles : Julien Duvivier et L. Poterat, musique : Maurice Yvain et J. Sautreuil (1936)

Interprété par Jean Gabin


Rue Saint-Jacques

Paroles : Pierre Mac Orlan, musique : Marceau Verschueren


Rue Saint-Vincent

Aristide Bruant (1909)


Sous les ponts de Paris

Paroles : Jean Redor, musique : Vincent Scotto (1914)

Interprété par Lucienne Delyle, Les Compagnons de la Chanson, Michel Legrand…


La tactique du gendarme

Paroles : Bourvil et Lionel Le Plat, musique : Etienne Lorin (1949), extrait du film "Le Roi Pandore"


Ta Katie t’a quitté

Boby Lapointe, 1964


Tango stupéfiant

Paroles et musique : R. Carcel, H. Cor, P. Olive (1936)

Interprété par Marie Dubas

Ecouter : http://canardbleu.fr/noel/IMG/mp3/0...


Le temps des cerises

Le Temps des cerises est une chanson dont les paroles furent écrites en 1866 par Jean-Baptiste Clément et la musique composée par Antoine Renard en 1868. Cette chanson est fortement associée à la Commune de Paris de 1871, l’auteur étant lui-même un communard ayant combattu pendant la Semaine sanglante. Le Temps des cerises fut dédiée par l’auteur à une infirmière morte lors de la Semaine sanglante, longtemps après la rédaction de la chanson.

Une raison stylistique explique cette assimilation du « Temps des cerises » au souvenir de la Commune de Paris : son texte suffisamment imprécis qui parle d’une plaie ouverte, d’un souvenir que je garde au cœur, de cerises d’amour […] tombant [...] en gouttes de sang. Ces mots peuvent aussi bien évoquer une révolution qui a échoué qu’un amour perdu. On est facilement tenté de voir là une métaphore poétique parlant d’une révolution en évitant de l’évoquer directement, les cerises représentant les impacts de balles ; balles auxquelles il est fait aussi allusion sous l’image des « belles » qu’il vaut mieux éviter. La coïncidence chronologique fait aussi que la Semaine sanglante fin mai 1871 se déroule justement durant la saison, le temps des cerises. Mais le simple examen de la date de composition (1866) montre qu’il s’agit d’une extrapolation a posteriori. Il s’agit en fait d’une chanson évoquant simplement le printemps et l’amour.


Le tourbillon de la vie

Paroles : Cyrus Bassiak (pseudonyme de Serge Rezvani, écrivain, peintre français, né à Téhéran en 1928) Musique : Georges Delerue Chanson créée en 1962 par Jeanne Moreau dans le film « Jules et Jim » de François Truffaut


Tout va très bien Madame la Marquise

Paroles : Paul Miskari (et Bach, Henri Laverne), musique : Paul Misraki (1934)

Interprété par Ray Ventura et les Collégiens

Ecouter : http://canardbleu.fr/noel/IMG/mp3/0...


La valse à mille temps

Jacques Brel (1959)


La Valse brune

Paroles : G. Villard, musique : G. Krier (1909)

Interprété par Lina Margy, Georgette Plana, Juliette Gréco…


Vesoul

Paroles et musique : Jacques Brel (1968)


When I’m sixty-four

Paroles et musique : Paul Mac Cartney (1957 ou 1958) - Ce titre est extrait de l’album : Sargent’s Peppers Lonely Hearts Club Band (1967)


Y a d’ la joie

Paroles et Musique : Charles Trenet (1937)


Accueil du site | | | | Statistiques | visites : 15614

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Canard Bleu (orgue de Barbarie)  Suivre la vie du site Répertoire Canard Bleu   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0