canardbleu

Le chaland qui passe

Le chaland qui passe

Paroles de André de Badet et d’Ennio Neri, musique d’Ennio Neri et de Cesare Andrea Bixio, Interprété par Lys Gauty (1933)

La nuit s’est faite, la berge
S’estompe et se perd...
Un bal musette, une auberge
Ouvrent leurs yeux pers.
Le chaland glisse, sans trêve
Sur l’eau de satin,
Où s’en va-t-il ? ... Vers quel rêve ? ...
Vers quel incertain
Du destin ? ...

Ne pensons à rien... le courant
Fait de nous toujours des errants ;
Sur ton chaland, sautant d’un quai,
L’amour peut-être s’est embarqué...
Aimons-nous ce soir sans songer
A ce que demain peut changer,
Au fil de l’eau point de serments :
Ce n’est que sur terre qu’on ment !

Ta bouche est triste
Et je pense à ces fruits mûris
Loin du soleil qui dispense
Leurs chauds coloris,
Mais sous ma lèvre enfiévrée
Par l’onde et le vent,
Je veux la voir empourprée
Comme au jour levant
Les auvents ...

Refrain


Accueil du site | | | | Statistiques | visites : 17316

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Canard Bleu (orgue de Barbarie)  Suivre la vie du site Répertoire Canard Bleu   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1