canardbleu

P’edon war ’r pont an Naoned

P’edon war ’r pont an Naoned
Rond de Landeda

Sur le pont de Nantes... il s’en passe bien des choses. Cette fois-ci, un jeune homme plonge trois fois pour chercher l’anneau d’or perdu par une jeune fille. Il se noie, le pauvre. Son père pleure, bien entendu, car c’est son troisième fils qui vient de mourir. Et c’est sans doute un pieux poète qui a rajouté le dernier couplet à cette chanson populaire : "Ils ont tous trois été enterrés au cimetière de la Trinité". On nage dans la joie et le bonheur !

Ecouter : [http://canardbleu.fr/canard2014/IMG...]

P’edon war ’r pont an Naoned
An deiz all o kanañ

’M eus gwelet ur plac’h yaouank
War ar pont o welañ

Ha me c’houlen diganti
Na perak e wele

Ma walenn aour emezi
Er mor a zo koue(zh)et

Petra rofet-hu din-me
Me yelo d’he zapat

Krampouezh krampouezh emezi
Roin deoc’h a galon vad

’Vit ar c’hentañ plonjadenn
Netra n’en deus gwelet

Evit an eil plonjadenn
Ar walenn ’n deus touchet

’Vit an trede plonjadenn
Ar paotr a oa beuzet

An tad a oa er prenestr
A ziroll da welañ

Tri mab am eus me ganet
An tri ez int beuset

E bered sakr an Dreinded
O-zri e vint beziet


Accueil du site | | | | Statistiques | visites : 17810

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Menguy Guéguen (Kan ha diskan)  Suivre la vie du site Des textes et des chansons   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0