canardbleu

Er familh a Gériginenn

Er familh a Gériginenn
Laridé 8 temps

Un texte coquin, à double sens, du pays vannetais.

Job er Go rend visite à la Mari-Fransué. Et tous les deux, ils en font du feu, dans le chaudron de Mari-Fransué (devinez quel chaudron), tant et si bien qu’il faut aller le faire rétamer à Vannes. "Bonjour, rétameur, le chaudron est fendu, et pour te parler clairement, la femme a été bien baisée."

Er familh a Gériginenn zo ur familh énourapl
Job er Go a Lokeltas des hi taolet d’er ias

Job er Go a Lokeltas zo liant ha ziùhar
Ean ya d’er Gériginenn d’er sul a pen des hoar

Bonjour deoh Mari-Fransué bonjour deoh a laran
Chetu me deit d’ho kuélet ha d’ho kavouit mar gellan

Ha kemeret ur gadoer hag azéet énni
Tennet ho pimp hag ho sah ha butunet geti

Tan ha tan devoé groeit er belig oé feutet
Red e oé hé has de huéned aveit bout rétamet

Bonjour deoh hui rétamour bonjour deoh e laran
Chetu mé deit d’ho kavouit get ur belig dizan

Er belig e zo dizan er belig zo feutet
Aveit laret splannoh deoh er plah e zo treinset


Accueil du site | | | | Statistiques | visites : 19501

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Menguy Guéguen (Kan ha diskan)  Suivre la vie du site Des textes et des chansons   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.12 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 1