canardbleu

Maurice Guéguen : Bretagne, orgue de barbarie et autres...

Maurice Guéguen est breton. Et il aime chanter. C’est donc une habitude depuis qu’il est tout petit : il chante en Breton.

Depuis plus de dix ans, son compère de « kan ha diskan » est Jean Menguy. Cette technique de chant très particulière, originaire du centre de la Bretagne, est très efficace pour animer la danse. Jean Menguy et Maurice Guéguen y excellent.

Au fil de ses rencontres, Maurice Guéguen s’est lié avec Claude Sahut : il a été le fondateur du café-théâtre-épicerie « le Kerganer », à Lanloup (Côtes-du-Nord). A tous les deux, ils ont mis au point un répertoire de chant à répondre de tradition gallèse (Haute-Bretagne). C’est aussi du chant à danser, influencé à la fois par la tradition basse-bretonne et la chanson populaire française.

De vingt ans passés en Languedoc, Maurice Guéguen a rapporté un amour immodéré du répertoire lapointesque. Il a donc monté avec Stéphane Le Luyer, accordéoniste bien connu dans les festoù-noz et ailleurs, un spectacle Boby Lapointe, avec quelques incursions du côté de chez Boris Vian. Au fil du temps, on s’en rend compte : c’est fou ce que Boby Lapointe compte de fans, quarante ans après sa mort !

Mais enfin : quand on aime chanter, et qu’on ne pratique ni la guitare ni l’accordéon, comment faire ? Une solution : l’orgue de barbarie. Et depuis 2009, Maurice Guéguen a ainsi apprivoisé le répertoire de la chanson de rue, en y adjoignant ce qu’il aime : Boby Lapointe bien entendu, et aussi Vian, Ferrat, Brassens, Montéhus, Bruant, Mac Orlan, Bourvil, des chansons qui font rire, espérer, râler, aimer ou pleurer… De quoi alimenter un répertoire pour chaque public et chaque circonstance.

Maurice Guéguen et son orgue de barbarie "Canard Bleu" parcourent donc la Bretagne et au-delà, pour toutes sortes d’animations : fêtes champêtres, cabaret, festivals, animation de rues, mariages, départs en retraite, clubs de vacances, collectivités...

Contact :

Maurice Guéguen

34 rue de Robien

22000 Saint-Brieuc

06 62 48 03 42

 

Articles les plus récents


Articles les plus récents


Passe passe bonhomme

Passe passe bonhomme Rond de saint-Carreuc (tour sur le dret) (Paroles : Maurice Guéguen) Quand j’étais demoiselle Lan la lan digue da Au bourg de Lanrelas Lan digue digue la lan lire Au bourg de Lanrelas Lan digue digue lan la Je partis à la foire Pour aller voir les gars Le premier que (...)


A la porte au palais

A la porte au palais Pilé menu Ecouter : [http://canardbleu.fr/canard2014/IMG...] A la porte au palais mon ami Y’a t-une belle amante (bis) Elle a tant d’amoureux mon ami Qu’elle ne sait lequel prendre Non tu n’auras pas mon ami Celle que ton cœur demande Elle a tant d’amoureux mon ami Qu’elle (...)


An dro à décompter

C’est à dix heures An dro C’est à dix heures je m’en irai Voilà le branle de s’en aller Voilà le branle le joli petit branle Voilà le branle que l’on s’en va C’est à neuf heures je m’en irai C’est à huit heures je m’en irai J’ai dix épis à ma couronne An dro J’ai dix épis à ma couronne La fleur-e du (...)


Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? Jacques Brel (1977) Ils étaient usés à quinze ans Ils finissaient en débutant Les douze mois s´appelaient décembre Quelle vie ont eu nos grand-parents Entre l´absinthe et les grand-messes Ils étaient vieux avant que d´être Quinze heures par jour le corps en laisse (...)


Prestations Sahut-Guéguen

Un fest noz ? Un fest deiz ? Sahut-Guéguen vous apportent la touche qui manque trop souvent : le répertoire chanté du Pays gallo. C’est aussi la note originale pour une soirée cabaret. Ils savent alors compléter leur tour de chant de quelques airs de chants à pause (mélodies gallèses). Et le public (...)


La Paysanne

La Paysanne Paroles : Gaston Couté (vers 1905) – Musique – Gérard Pierron Paysans dont la simple histoire Chante en nos cœurs et nos cerveaux L’exquise douceur de la Loire Et la bonté des vins nouveaux, Allons-nous, esclaves placides, Dans un sillon où le sang luit Rester à piétiner au bruit Des (...)


Les passantes

Les passantes Paroles : Antoine Pol – musique : Georges Brassens (1972) Je veux dédier ce poème A toutes les femmes qu’on aime Pendant quelques instants secrets A celles qu’on connaît à peine Qu’un destin différent entraîne Et qu’on ne retrouve jamais A celle qu’on voit apparaître Une seconde à sa (...)


Gavotten ton simpl

Ecouter : http://canardbleu.fr/canard2014/IMG... Metig Tud yaouank a Vreizh-Izel, didostait da glevet An istor eus va daeroù ha ma faonioù kalet Me zo ur c’hloareg yaouank eus eskopti Kemper O vont d’ober e studi e skolaj Landreger E bord ar mor on ganet, ’barzh bro Sant Gwenole Ha biskoazh (...)


Gavotten Tamm kreizh

Ecouter : http://canardbleu.fr/canard2014/IMG... An disparti O na pa vez daou zen yaouank (na) war ar poent da zime(z)i ’Teuy an hini gozh bennak da lakaad an disparti O laret diñ ’ta Tantin gozh un dra bennak a nevez Deus doare ma servijer (na) pemañ deus ho kostez Jezuz ma merc’h bambocher eo (...)


Gavotten ton doubl

Ecouter : http://canardbleu.fr/canard2014/IMG... Jean-Louis ha Marivon Beajet ’meus e Bretagn er c’hêrioù war ar maez Me yae gant ma bisiclet gant ma marc’hadourezh Ha dre se me zo deut ’benn da formiñ tiegezh Ne vank netra ennoñ nemet ar briedelezh E Treglamus tri miz on bet e-barzh ti ma mestrez (...)

Accueil | | | | icone statistiques visites | info visites 42214

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.14 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 0